Le labyrinthe du debaa

Installation audiovisuelle à Venise

de Elena Bertuzzi & Laure Chatrefou

17796430_887049811442809_6737881552685253176_n
17796001_887049898109467_2775629879237450676_n
17796756_887049768109480_6134815507608902795_n
17798910_887050128109444_6055170814682041453_n
17799166_887049931442797_4617256581188418514_n
17796548_887049984776125_5599166734038734941_n (1)
17523515_10155181960609695_5729852133707283289_n
17760127_887049881442802_8170573541658269878_n
17800323_887050001442790_622564353950252505_n
17796232_887050148109442_4652000709755653558_n

 

 

 

GRAND PRIX ARTELAGUNA PRIZE 2017

 

Une multitude de voiles sont suspendues du plafond jusqu'au sol. Elles forment un labyrinthe évanescent cubique de 16m2. Sur les 4 faces extérieures de cet espace carré est projeté en simultané un film, monté en multi-écrans ( 4 écrans de 4 m de largeur sur 3 m de hauteur) qui révèle les secrets de cet art soufi. Le spectateur peut déambuler à sa guise à l'extérieur mais aussi à l'intérieur de cet espace. Il se fraye un chemin en levant les voiles au gré de sa déambulation. Il entre au cœur du debaa en expérimentant une qualité gestuelle proche des danseuses de debaa. Il est immergé dans les mouvements, les chants et les sensations que les praticiennes vivent lors des rencontres de debaa.